Quel est le coût d’un diagnostic thermique ?

Un diagnostic thermique est une étude portée sur l’évaluation énergétique d’un logement. Il est obligatoire lorsqu’on met un logement à la location ou à la banque. La réalisation d’un bilan thermique est à la charge d’un professionnel agréé. Avant de faire ce projet, il faudrait se préparer financièrement. Quel est le coût d’un bilan thermique ? Faisons le point.

L’intérêt de faire un diagnostic thermique

Faire un diagnostic thermique est essentiel pour connaître la performance énergétique d’un logement. Il est nécessaire pour :

A voir aussi : Comment se passe une location entre particulier ?

  • Identifier les facteurs responsables des déperditions de chaleur.
  • Connaître le type de travaux à réaliser en vue d’améliorer son bilan énergétique et réduire sa consommation d’énergie.
  • Savoir si ses travaux de rénovation sont éligibles aux aides de l’État.

Le bilan thermique est une sorte d’étude axée sur différents objectifs, à savoir :

  • L’évaluation de la conformité du bâtiment s’il est conforme aux normes.
  • Le calcul des pertes de chaleur.
  • L’identification des ponts thermiques à traiter.
  • L’évaluation exacte des besoins en termes de chauffage.

Ce bilan thermique doit être réalisé par un professionnel. Ce dernier a toutes les compétences pour réaliser cette étude de la façon la plus minutieuse possible. Son diagnostic va se porter sur :

Sujet a lire : Comment monter un dossier pour louer un appartement ?

  • Le type de sol.
  • Les matériaux utilisés pour les murs.
  • La toiture.
  • Le vitrage.
  • Les moyens de chauffage utilisés dans le logement.
  • L’isolation du logement.

Il s’agit alors d’un audit permettant d’évaluer son bilan énergétique, d’identifier les ponts thermiques et les facteurs qui causent les déperditions de chaleur et de connaître les futurs travaux de rénovation.

Ainsi, les conclusions du diagnostic thermiques étaleront :

  • Les problèmes d’isolations.
  • Les éléments à améliorer pour réduire les dépenses d’énergie du bâtiment.
  • Les travaux à mettre en œuvre.

Diagnostic thermique : la différence avec la DPE

Il ne faut pas confondre diagnostic thermique et diagnostic de performance énergétique. Même si le principe semble similaire, l’objectif de ces deux études n’est pas le même :

  • Un diagnostic thermique permet de déterminer les ponts thermiques d’un logement et d’obtenir des conseils auprès d’un professionnel.
  • Un diagnostic de performance énergétique permet d’informer un locataire ou un acheteur sur la classe énergie du logement, sur sa consommation et sur son impact environnemental. Il ne propose pas de solutions d’amélioration.

Ainsi, un bilan thermique est un audit énergétique en vue d’apporter des pistes d’amélioration et d’optimiser les performances de sa maison. On bénéficie alors d’un rapport complet sur les chantiers indispensables dans le cadre de la rénovation de sa maison. L’idée étant de réduire ce que consomme son habitat ainsi que sa facture de chauffage.

Concernant les travaux à réaliser après un bilan thermique, il s’agit :

  • Des travaux d’isolation.
  • Le remplacement des menuiseries pour un double ou triple vitrage.
  • L’installation des stores.
  • L’installation d’un équipement de chauffage utilisant des énergies propres.
  • La création d’une grande ouverture pour une meilleure pénétration de la chaleur.

Diagnostic thermique : le coût à prévoir

Un bilan thermique est souvent obligatoire lorsqu’on souhaite obtenir une aide de l’État pour la rénovation énergétique de son logement. Concernant le tarif, deux facteurs peuvent déterminer le coût d’un diagnostic thermique :

  • La surface du logement.
  • Le tarif du professionnel.

De ce fait, plus la surface à diagnostiquer est importante, plus le coût sera élevé. De même, lorsqu’on demande uniquement un audit, le prix sera moins élevé. En revanche, si on souhaite demander des pistes d’amélioration ou même un DPE, le tarif grimpera en flèche.

En général, il faut prévoir :

  • À partir de 95 euros pour un studio.
  • À partir de 130 euros pour un appartement 2 pièces.
  • À partir de 120 euros pour un appartement 4 pièces.
  • À partir de 130 euros pour une maison 3 pièces.

Il est conseillé de faire une demande de subvention pour financer ses travaux et ce, incluant le bilan thermique de sa maison.

 

CATEGORIES:

Actualités

Tags:

Comments are closed

Latest Comments

Aucun commentaire à afficher.